13/06/2007

pauvre fille... va

Je te donne mon téléphone et tu ne le notes pas
Je te parle ou je chantonne mais tu lis je ne sais quoi
Je te dis des mots des bêtises mais tu ne les entends pas
Et même si je me déguise tu ne vois pas

Je t'offre une cigarette, merci ... tu ne fumes pas
En passant je te caresse et ça ne te fait ni chaud ni froid
On se dit bonjour, on s'embrasse et toi tu dis comment ça va ?
C'est même pas que je t'agace, c'est moins que ça

J'ai tout faux, toujours avec toi, la partition je ne l'ai pas
Je devrais me faire une raison mais je n'y arrive pas
Et je fais des plans, des manœuvres et je stratège à tout va
T'es mon héros, mon chef d'œuvre, je n'y peux rien, c'est comme ça

Quand je t'écris un poème tu dis que tu l'as déjà
Je t'amène un café crème et quand il arrive il est froid
Je te prête un livre, une gomme ou je t'invite au cinéma
J'en fais des tas, j'en fais des tonnes et ça ne va pas

Je te donnerais tout, tout ce que tu veux mais tu n'en veux pas
Tout ce que je t'aime c'est bien trop peu, ça ne suffit pas
Et plus t'es gentil, plus t'es beau, plus j'm'accroche et moins j'y crois
Je t'en fais des kilos, mais ça n'fait jamais le poids

J'ai tout faux, toujours avec toi, la partition je ne l'ai pas
Je devrais me faire une raison mais je n'y arrive pas
Et je fais des plans, des manœuvres et je stratège à tout va
Je t'en fais des kilos, mais ça n' fait jamais le poids

Je te donne mon téléphone et tu ne le notes pas
Je te parle ou je chantonne mais tu lis je ne sais quoi
J'ai tout faux, tout faux...

23:45 Écrit par lara-ge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.